7 conseils pour diminuer le budget animaux domestiques

sept. 2016

Le Belge dépense beaucoup d’argent pour ses animaux domestiques : 1,3 milliard d’euros par an. Même si nos animaux méritent le meilleur, épargner quelques euros sur ce budget est tout à fait possible. Nos sept conseils devraient vous y aider.

Selon l’enquête sur le budget des ménages, la plus grande partie du budget consacré à nos animaux domestique part en alimentation (55,9 %). Ensuite viennent les dépenses pour le vétérinaire (23,2 %), les articles et jouets (10,5 %), les pensions et soins (6,3 %). Les chiens et les chats restent les animaux de compagnie les plus populaires. En 2014, les familles belges possédaient, toutes réunies, 1,5 million de chiens et 2,2 millions de chats !

1. L’achat de l’animal : 0 € !

Un chat ou un chien ne doit pas coûter autant qu’un mastiff tibétain rouge. Ce chien, le plus cher du monde, est vendu plus d’un million d’euros en Chine ! En moyenne, un chien ou un chat de race coûte entre 800 et 2.000 €. Pour qu’il ne vous coûte rien, pourquoi ne pas adopter dans un refuge ? En plus, vous ferez une bonne action.

2. L’alimentation : produits blanc et restes

Quoi qu’en disent les publicités, un animal de compagnie se moque de la marque de ses croquettes. Optez pour un  produit de marque blanche et achetez en grande quantité. Vous sentirez la différence dans votre portemonnaie. Vous pouvez aussi nourrir vos animaux avec certains de vos restes (légumes, riz, certaines viandes).

3. Les jouets : fabriquez-les !

Si chiens et chats n’ont pas encore d’iPad, le budget jouets peut parfois atteindre des sommes astronomiques. Pour faire des économies, pourquoi ne pas les fabriquer soi-même avec des objets et tissus de récupération ? Le Net regorge de vidéos de do-it-yourself pour fabriquer des jouets d’animaux.

4. Les friandises : limitez-les

Une récompense doit rester une récompense. Mais cela ne doit pas nécessairement être des friandises hors de prix. Votre compagnon sera tout aussi heureux avec un petit morceau de fromage ou de viande (même bon marché). Et puis, pour qu’il garde la forme, évitez de trop lui donner de friandises.

5. Le vétérinaire : appelez-le d’abord

Si votre animal de compagnie est malade, une visite chez le vétérinaire n’est pas toujours indispensable. Avant de vous rendre à une consultation, appelez votre vétérinaire, décrivez les symptômes, il pourra vous dire si la consultation est nécessaire ou pas.

6. Le dog ou cat-sitter : pensez à la famille ou aux voisins

Votre animal de compagnie ne peut vous accompagner pendant vos vacances ? Une pension pour animaux coûte souvent plus qu’un billet d’avion last minute. Demandez donc à vos voisins ou vos proches s’ils ne peuvent pas vous aider. Et n’hésitez pas à vous servir des médias sociaux, peut-être que l’un de vos amis adorerait passer deux semaines chez vous pour s’occuper de Rufus.

7. Le toilettage : indispensable, vraiment ?

Votre animal doit-il toujours avoir la coupe parfaite ? Espacez les rendez-vous pour les limiter au maximum. Vous pouvez peut-être aussi jouer des ciseaux ? Pensez aussi aux écoles de formation qui cherche parfois des candidats au toilettage pour leurs élèves.

Partagez cet article

Contactez-moi!

Nous ne sommes pas actuellement atteint par téléphone . Prenez rendez-vous et nous vous contacterons.

Prenez rendez-vous