enfants-apprendre-à-épargner.jpg

juin 2021

Comment apprendre aux enfants et aux jeunes à épargner ? 10 conseils pratiques

En apprenant aux enfants à épargner judicieusement, vous les préparez pour leur avenir, lorsque l’argent commencera vraiment à compter. Voici nos 10 conseils pour apprendre aux enfants à épargner.

L’épargne fait partie des fondements de la construction d’une base financière solide. Selon une étude de l'organisation faîtière des banques Febelfin, 57 % des jeunes Belges âgés de 16 à 30 ans ne savent pas épargner, ou du moins pas suffisamment. Par ailleurs, les jeunes obtiennent en moyenne un score d’à peine 4,5 sur 10 en connaissances financières générales.

Il existe un lien étroit entre les connaissances financières, l’implication et les problèmes d’argent : les personnes moins bien informées sur les finances sont moins enclines à se préoccuper des questions d’argent, et donc plus susceptibles d’avoir des problèmes financiers, ce qui risque de créer un cercle vicieux.

Heureusement, il existe des moyens de rendre les enfants et les jeunes plus résistants sur le plan financier, par exemple en leur apprenant à épargner. Ils apprennent à faire des choix avec un budget limité. Au plus tôt, au mieux : le bon âge pour commencer est vers 5 ou 6 ans. À cet âge, l’enfant sait déjà compter et possède une certaine compréhension de la notion d’argent.

L’épargne est une habitude qui demande du temps et du dévouement, peut-être en avez-vous déjà fait l’expérience. Voici 10 conseils pour aider vos enfants dans ce domaine.

1. Clarifier la différence entre les désirs et les besoins

La première étape pour enseigner aux enfants la valeur de l’épargne est de les aider à distinguer les désirs et les besoins. Les besoins sont les éléments de base : nourriture, logement, vêtements, soins de santé et éducation. Les désirs ou les souhaits sont tous les extras : les baskets à la mode, le cinéma, le casque audio qui vient de sortir, etc. Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser votre propre budget comme exemple pour montrer que les choses agréables sont secondaires par rapport aux choses indispensables.

2. Fixez ensemble des objectifs d’épargne

Pour un enfant, il peut sembler inutile d’entendre qu’il doit économiser, sans savoir pourquoi ni dans quel but. Aider les enfants à déterminer un objectif d’épargne peut être un moyen de rendre l’épargne plus pertinente et intéressante.

Si votre enfant sait pourquoi il veut épargner, vous pouvez l’aider à répartir ses objectifs en étapes gérables. Par exemple, s’il veut un jouet qui coûte 20 € et qu’il reçoit 3 € d’argent de poche chaque semaine, prenez un calendrier pour déterminer ensemble combien de temps il lui faudra pour atteindre cet objectif. N’oubliez pas que le temps est un concept difficile à intégrer pour les jeunes enfants. Au début, mieux vaut fixer un objectif d’épargne qui sera atteint dans un délai relativement court.

Si vous souhaitez impliquer encore davantage vos enfants, il peut aussi s’avérer intéressant de fixer un objectif d’épargne commun, par exemple une activité familiale. Ainsi, toute la famille décide d’épargner ensemble pour quelque chose qui profitera à tous, comme des vacances en famille, une plus grande télévision ou une activité amusante. Chacun apporte une contribution en fonction de ses moyens.

3. Trouver un endroit pour ranger votre épargne

Dès que vos enfants ont trouvé leur objectif d’épargne, il leur faut un endroit où placer leur argent. Pour les enfants plus jeunes, il peut s’agir d’une tirelire. Lorsqu’ils sont plus âgés, ils peuvent avoir leur propre compte bancaire. Ils observent ainsi leur épargne s’accumuler et apprennent le système des intérêts.

4. Aidez-les à suivre leurs dépenses

Si vos enfants reçoivent de l’argent de poche ou de l’argent pour services rendus ou s’ils ont un job d’étudiant, il peut être utile de leur demander de noter ou de suivre leurs achats dans une application. Encouragez-les à réfléchir à la façon dont ils dépensent leur argent et à la rapidité avec laquelle ils pourraient atteindre leur objectif d’épargne s’ils modifiaient leurs habitudes de consommation.

5. Encouragez-les à épargner

Nombreux sont ceux qui adhèrent à une épargne-pension via leur employeur (assurance groupe), notamment parce que ce dernier y participe généralement. Si vous avez du mal à motiver vos enfants à épargner, pourquoi ne pas utiliser le même principe pour augmenter leur envie d’épargner ? Si votre enfant s’est fixé un objectif d’épargne important par rapport à l’argent de poche qu’il reçoit, vous pouvez ajouter une récompense financière ou non financière. Par exemple, si votre enfant veut acheter un smartphone à 300 €, vous pouvez lui proposer de lui donner une récompense de quelques euros pour chaque tranche de 50 € économisée.

6. Laissez-les faire leurs erreurs

Si vous voulez que vos enfants soient responsables de leur propre argent, vous devez également les laisser apprendre de leurs erreurs. Il est tentant d’intervenir, mais mieux vaut peut-être utiliser cette erreur comme d’une leçon. À l’avenir, ils sauront ce qu’il ne faut pas faire avec leur argent. Par exemple, au début, vos enfants voudront dépenser leur argent tout de suite, mais ils comprendront par la suite que l’on peut aussi économiser pour acheter de plus grands jouets. Vous pouvez fixer certaines limites, mais laissez-les expérimenter au sein de ces limites.

7. Jouez les créanciers

Ne pas vivre au-dessus de ses moyens est un principe de base en matière d’épargne. Si votre enfant veut acheter quelque chose et est impatient d’épargner, vous pouvez jouer le rôle du créancier et lui donner une précieuse leçon sur l’épargne et l’emprunt. Imaginons que votre enfant veuille acheter quelque chose qui coûte 50 € et qu’il lui manque 20 €. Vous pourriez lui prêter 20 € et convenir d’un remboursement avec intérêts (par exemple 5 €). La leçon à retenir est la suivante : en épargnant, votre enfant doit reporter son achat, mais il lui coûtera moins cher s’il patiente.

8. Parlez d’argent

Il ne suffit pas de donner une tirelire à votre enfant. Discuter d’argent est tout aussi important. Organisez une discussion hebdomadaire ou parlez-en spontanément, peu importe. L’essentiel est de lancer la conversation autour du sujet.

Les histoires peuvent également encourager les enfants à épargner. Racontez-leur, par exemple, comment vous avez économisé pour vous payer votre première voiture. Votre expérience permettra aux enfants de comprendre dès leur plus jeune âge comment fonctionne l’épargne « dans le monde des adultes », où les achats sont plus importants et souvent plus critiques. Vous pouvez aussi aborder les choses d’un aspect ludique et lire (ensemble) un livre pour enfants sur l’argent et l’épargne. Il existe des centaines de livres de ce type pour tous les âges, vous en trouverez certainement d’excellents dans votre bibliothèque locale.

9. Rendez l’épargne amusante

Tous les enfants ne sont pas enthousiasmés à l’idée de mettre de l’argent de côté tous les mois. Il existe plusieurs façons de rendre l’épargne plus amusante. Organisez, par exemple, un concours d'épargne : chaque membre de la famille choisit son objectif d’épargne et celui qui l’atteint peut choisir un repas ou un week-end d’activité comme récompense. C’est amusant pour les enfants, et vous serez vous-même mis au défi d’économiser (plus) fréquemment. Autres idées : mettez des objets en vente et placez les recettes dans la tirelire. Ou donnez de temps en temps de l’argent à vos enfants pour effectuer les tâches ménagères que vous n’aimez pas.

10. Montrez l’exemple

Si vous voulez que vos enfants deviennent de bons épargnants, montrez-leur l’exemple par la pratique. La façon dont les enfants gèrent leur argent plus tard dépend beaucoup de la gestion de leurs parents. N’hésitez pas à discuter de vos rêves d’épargne et impliquez vos enfants dans la manière d’atteindre vos objectifs.