Données personnelles contre nouveaux avantages

mars 2017

Les données perso servent de plus en plus de monnaie d’échange entre clients et banques.

Une enquête d’Accenture auprès de 33.000 clients de banque de 18 pays ou régions montre que 60 % des clients du Benelux n’ont aucun problème à fournir plus de données personnelles à leur banque en échange de nouveaux avantages.

La Global Distribution & Marketing Consumer Study d’Accenture a révélé quelques tendances globales surprenantes. Ainsi, les personnes interrogées considèrent leurs données privées de plus en plus comme une monnaie d’échange pour obtenir des services supplémentaires ou complémentaires. En échange de ces données, ils s’attendent néanmoins à recevoir des avantages personnalisés. En outre, il apparaît que les jeunes accepteraient volontiers que leurs affaires bancaires puissent être réglées via Google, Apple, Facebook ou Amazon.

Le Benelux sur la réserve

Il existe toutefois une différence entre le Benelux et les autres régions. Chez nous, « seuls » 60 % seraient prêts à échanger plus de données avec leur banque contre des services plus étendus ou d’autres avantages. Cela correspond aux autres pays européens, excepté l‘Italie dont le score est considérablement plus élevé avec 73 %. Dans d’autres parties du monde, les gens partagent leurs données personnelles beaucoup plus facilement : 73 % aux États-Unis, 73 % au Chili, 83 % au Brésil, 85 % en Thaïlande et 87 % en Indonésie.

Des produits personnalisés

En général, 51 % des clients du Benelux sont d’avis que le partage des données avec leur banque doit mener à des produits et services personnalisés. À l’échelle mondiale, le score le plus bas est celui du Japon avec 46 %. À l'autre extrême, on retrouve le Chili (76 %) et le Brésil (80 %).

Finalement, il apparaît que 29 % des clients du Benelux sont prêts à confier leurs affaires bancaires à GAFA (Google, Apple, Facebook ou Amazon). En Europe, seuls les pays nordiques sont encore réticents à cette idée avec seulement 25 %, contre 40 % en Allemagne, 52 % en Italie, 45 % au Royaume-Uni et 45 % en Espagne.

Partagez cet article

Contactez-moi !

Avez-vous une question à nous poser ? Nous vous rappellerons au moment qui vous convient.

Prenez rendez-vous