Ne laissez pas de chance aux cybercriminels

oct. 2016

La campagne a commencé avec le slogan « 6.491.641 Belges aident les cybercriminels ».Une étude de l’université de Gand montre en effet que 68 % des Belges courent le risque d'être confrontés à la cybercriminalité. Des millions de Belges sécurisent leur ordinateur, tablette ou smartphone de manière insuffisante, voire pas du tout. « Ainsi, ils aident, sans le réaliser, les cybercriminels », explique Miguel De Bruycker, le directeur du Centre pour la cybersécurité Belgique (CCB). « Car, ils peuvent, par exemple, organiser des attaques par le biais d’appareils non sécurisés. »

Scannez et sécurisez votre ordinateur

La campagne appelle le grand public à scanner leur ordinateur pour voir s'il a été infecté par un virus et de le sécuriser contre les cybercriminels. « Sécurisez votre appareil en utilisant un bon logiciel antivirus, en mettant vos programmes à jour et en faisant des sauvegardes », conseille Miguel De Bruycker. « Mais aussi en reconnaissant les faux e-mails (phishing) et en les effaçant, vous éviterez aussi beaucoup de soucis. »

Take back the internet

Des centaines d’organisations, dont des pouvoirs publics, des banques, des fournisseurs d’internet et des initiatives comme la Digital Week soutiennent cette campagne. L’objectif est tant à court qu’à long terme d’améliorer la cyberhygiène du public belge.

Un élément central de cette campagne est l’outil, disponible sur www.safeonweb.be, avec lequel les utilisateurs peuvent vérifier si leur appareil est sécurisé ou non.Vous y trouverez également des conseils pour améliorer votre sécurité. Le slogan de la campagne en dit long : « Take back the internet ».

Partagez cet article

Contactez-moi!

Nous ne sommes pas actuellement atteint par téléphone . Prenez rendez-vous et nous vous contacterons.

Prenez rendez-vous