difference-taux-de-base-prime-de-fidelite.jpg

mai 2021

Taux de base et prime de fidélité, quelle différence ?

Lorsque vous épargnez, vous recevez des intérêts. Dans le cas d’un compte d’épargne réglementé, il s’agit d’un taux d’intérêt de base et d’une prime de fidélité. Mais quelle différence y a-t-il exactement entre les deux ? Et qu’en est-il des comptes d’épargne non réglementés ?

Commençons par le commencement. Il existe deux manières principales de constituer une épargne : sur un compte d’épargne réglementé ou sur un compte d’épargne non réglementé. Un compte d’épargne non réglementé a un seul taux d’intérêt. Le compte d’épargne réglementé le compte d’épargne classique que nous connaissons le mieux en Belgique est rémunéré à deux taux : un taux de base et une prime de fidélité.

Le taux de base, de quoi s’agit-il ?

Le taux de base est la rémunération que vous recevez pour chaque jour où votre épargne se trouve sur votre compte d’épargne. Bien que le pourcentage soit exprimé sur une base annuelle et que les intérêts soient généralement payés annuellement, le taux d’intérêt de base s’applique sur une base quotidienne. Votre épargne bénéficiera d’un taux d’intérêt de base au plus tard à partir du jour suivant le dépôt, jusqu’au moment où vous retirez l’argent du compte d’épargne.
Voici un exemple : si vous placez 10 000 € sur un compte d’épargne et que vous les retirez trois mois plus tard, jour pour jour, vous recevrez un quart du taux d’intérêt annuel de base. Ces intérêts vous seront versés le 1er janvier.

La prime de fidélité, de quoi s’agit-il ?

Vous recevez une prime de fidélité si votre épargne reste sur votre compte pendant 12 mois sans interruption. Il s’agit, en quelque sorte, d’une récompense pour les épargnants fidèles.

Cette prime est versée trimestriellement, au cours du trimestre suivant l’année pour laquelle elle est versée. Une fois la prime de fidélité acquise, elle est versée le premier jour du trimestre suivant, soit le 1er janvier, le 1er avril, le 1er juillet ou le 1er octobre. Si vous avez déposé un montant sur votre compte d’épargne le 10 avril 2020 et qu’il est resté sur votre compte pendant un an (jusqu’au 10 avril 2021), vous recevrez la prime de fidélité sur ce montant le 1er juillet 2021.

En Belgique, la prime de fidélité débute au plus tard le jour suivant le dépôt (comme l’intérêt de base). Si vous retirez de l’argent de votre compte d’épargne, les retraits sont effectués sur les sommes pour lesquelles la prime est la moins acquise, selon le principe dit LIFO (Last In, First Out).

Le taux de base et la prime de fidélité peuvent-ils changer ?

Pour les comptes d’épargne réglementés, il existe un cadre juridique fixant les fluctuations des taux d’intérêt.

Pour le taux de base :

  • Le taux de base doit être compris entre 0,01 % et 3 %, sauf si le taux d’intérêt de la Banque centrale européenne (BCE) est supérieur à 3 %. Le taux de base peut alors atteindre le taux d’intérêt de la BCE au lieu de 3 %.
  • Une banque ne peut pas modifier à sa guise le taux d’intérêt des comptes d’épargne réglementés. Si une baisse du taux d’intérêt est annoncée, la banque n’est pas autorisée à modifier le taux d’intérêt pendant trois mois. Cette restriction ne s’applique pas en cas d’augmentation du taux d’intérêt.

Pour la prime de fidélité :

  • La prime de fidélité doit être comprise entre un quart du taux d’intérêt de base effectivement appliqué par la banque et la moitié du taux d’intérêt de base le plus élevé autorisé. En Belgique, le rendement de l’épargne (taux d’intérêt de base et prime de fidélité combinés) doit être d’au moins 0,11 %.
  • La prime de fidélité est fixée pour une période d’un an au moment où vous effectuez un dépôt. Si la banque augmente ou diminue la prime de fidélité entre-temps, vous recevrez toujours la prime de fidélité initiale sur vos dépôts si la période d’un an n’a pas encore expiré. La nouvelle prime de fidélité ne s’appliquera qu’après la fin de la période d’un an.

Pourquoi y a-t-il une différence ?

La différence s’est traditionnellement creusée parce qu’une banque cherche avant tout un flux d’argent sûr et prévisible pour investir et accorder des prêts. Le taux de base est une récompense de la mise à disposition de votre argent, la prime de fidélité est une récompense de la plus grande sécurité financière que vous offrez à la banque.

Le taux d’intérêt de base et la prime de fidélité ont donc des objectifs différents. Votre objectif d’épargne et la relation entre les deux taux constituent des paramètres importants dans le choix d’un compte d’épargne.

  • Si vous prévoyez d’épargner pendant un an ou plus, un compte d’épargne avec une prime de fidélité plus élevée que le taux d’intérêt de base est plus intéressant. Ce type de compte vous offre plus de certitude quant à l’évolution des taux d’intérêt.
  • Si vous avez l’intention d’épargner pendant moins d’un an, le taux d’intérêt de base est le facteur le plus important à prendre en compte. Après tout, vous ne recevrez une prime de fidélité que si l’épargne reste sur votre compte pendant 12 mois sans interruption.

Autre particularité : le principe du transfert proportionnel. Vous pouvez conserver la durée en cours et la prime de fidélité associée lorsque vous transférez votre épargne entre deux comptes d’épargne réglementés, à condition que les comptes se trouvent auprès de la même banque et que vous soyez (co-)titulaire des deux comptes. Cette règle s’applique aux trois premiers transferts (par an) de minimum 500 €.
Par exemple : le 1er juillet 2020, vous déposez 1 000 € sur votre compte Epargne NIBC Direct, et sept mois plus tard, le 1er février 2021, vous transférez ce montant sur votre compte Fidélité NIBC Direct. Le 1er juillet 2021, vous aurez acquis votre prime de fidélité. Vous aurez gagné sept mois de prime de fidélité au taux du compte d’origine (le compte Epargne NIBC Direct) et cinq mois au taux du nouveau compte (le compte Fidélité NIBC Direct).

Qu’en est-il des comptes d’épargne non réglementés ?

Contrairement aux comptes d’épargne réglementés, les comptes d’épargne non réglementés ne comportent pas de prime de fidélité. Un taux d’intérêt s’applique à partir du jour où l’argent est placé sur votre compte d’épargne. Le principe du taux de base, en quelque sorte.

Pour les comptes non réglementés, le paiement des intérêts n’est soumis à aucune exigence spécifique. Souvent, les intérêts sont versés annuellement, comme c’est le cas pour le taux de base d’un compte d’épargne réglementé. Mais il peut aussi en être autrement, comme avec le compte Flex NIBC Direct. Sur ce compte, vous recevrez vos intérêts quatre fois par an (le premier jour de chaque trimestre).

La principale différence entre un compte d’épargne non réglementé et un compte d’épargne réglementé réside au niveau de la fiscalité. Les revenus des comptes d’épargne non réglementés sont imposés à un précompte mobilier de 30 %. Pour les comptes d’épargne réglementés, un régime fiscal plus favorable de 15 % s’applique aux revenus de l’épargne au-delà du seuil d’exonération fiscale de 980 €. Vous ne paierez pas de précompte mobilier sur les revenus de l’épargne jusqu’à 980 €.

Pour une bonne comparaison entre les comptes d’épargne non réglementés (ou entre un compte d’épargne non réglementé et un compte d’épargne réglementé), vous devez prendre en compte le taux d’intérêt net d’un compte d’épargne non réglementé. Souvent, le précompte mobilier est déduit directement par la banque au moment du paiement des intérêts. Ainsi, il n’est pas nécessaire de déclarer les intérêts perçus dans votre déclaration d’impôts.

NIBC Direct propose les deux types de comptes : les comptes d’épargne réglementés et non réglementés. Découvrez la formule la mieux adaptée à votre épargne.