Une banque n’est pas l’autre…

déc. 2016

Lorsqu’elles ont été créées, les banques n’avaient que deux fonctions : mettre l’argent de leurs clients en sécurité et donner des crédits aux particuliers, entreprises et gouvernements. Entre-temps, de nombreuses banques ont développé de nouveaux services. Nous pouvons grossièrement diviser les banques en celles pour particuliers et celles au service de l’économie.

Les banques des particuliers

Les banques de dépôt offrent aux particuliers un moyen de paiement, d’épargne et de crédit. Cela peut se passer par un compte courant ou un compte d’épargne. Les banques de dépôt aident aussi les clients dans la gestion de leurs finances et peuvent leur offrir des produits financiers spécifiques.

Les banques en ligne offrent en gros les mêmes services qu’une banque de dépôt, mais tout se passe sur Internet. Ces banques sont généralement moins chères.

Une banque privée est une banque pour les personnes ayant des avoirs plus importants. Dans la plupart de ces banques, un compte ne peut être ouvert que lorsqu’un montant minimum (souvent à partir de 100.000 €) peut être versé.

Les banques au service de l’économie

Les banques d’affaires (ou les banques d’investissement) s’occupent du placement des actions et des obligations en Bourse pour les entreprises. Elles jouent également un rôle actif dans les fusions et les scissions d’entreprises.

Les banques d’entrepreneurs sont créées par et pour les entrepreneurs. Elles leur permettent de financer d’autres PME avec leurs propres moyens et avec les moyens de co-entrepreneurs.

Les banques centrales sont en quelque sorte les banques des banques. Ce sont des institutions comme la Banque centrale européenne (BCE) ou la Federal Reserve (FED), la banque centrale des États-Unis, qui ont une influence sur l’économie mondiale. Les banques centrales sont responsables pour l’exécution de la politique monétaire du ou des pays concernés, de l'amélioration de la stabilité des prix (gestion de l'inflation), de l'amélioration des transactions financières, de la mise en circulation des billets de banque, du combat contre les falsifications et du contrôle des institutions financières.

Les autres types de banques

Une banque coopérative est détenue par ses membres, qui sont donc parfois à la fois propriétaires et clients de la banque. Les banques coopératives n’ont pas d’actionnaires. Elles offrent à leurs membres toute une série de services bancaires et financiers.

Enfin, une banque offshore est une banque dont le siège se trouve à un endroit dont la pression fiscale et/ou réglementation est plus laxiste. Les endroits connus où se trouvent de telles banques sont la Suisse, les îles Canaries et les îles Cayman.

Partagez cet article