Notre environnement bancaire change de look. Vous vous connectez pour la première fois ? Vous devez parcourir quelques étapes pour activer votre accès.

changer-de-fournisseur.jpg

janvier 2019

Changer de fournisseur : le jeu en vaut-il la chandelle ?

Suite à la hausse des prix de l’électricité, il est utile de comparer les différents fournisseurs d’énergie. Pourtant, il semble que bon nombre de Belges ont tout intérêt à ne pas quitter leur fournisseur actuel. Comment faire le bon choix ?

En 2017, près d’un ménage sur cinq a fait usage de la possibilité de changer de fournisseur d’électricité selon une procédure souple. En Wallonie, 19,1 % des ménages ont pris cette décision, contre 11 % à Bruxelles et 19,8 % en Flandre.

Les particuliers peuvent changer de fournisseur à tout moment. Une période de préavis d’un mois est suffisante, que le contrat soit à durée déterminée ou indéterminée. Peu importe que le contrat prévoit un prix fixe ou variable. L’ancien fournisseur ne peut demander une indemnité de rupture.

La redevance annuelle fixe fait obstacle au transfert

Certaines sociétés ont cependant trouvé une astuce pour réduire le nombre de départs. Ainsi, leur contrat prévoit une redevance fixe par année de fourniture. Celle-ci peut être calculée au prorata des mois de fourniture ou être due pour l’année toute entière. Si vous décidez de changer très vite de fournisseur et que vous avez déjà payé pour l’année, vous ne pourrez plus récupérer votre mise.

Le contrat à prix fixe est actuellement plus avantageux

Les récentes hausses de prix expliquent aussi qu’il est actuellement moins avantageux de changer de fournisseur. Entre décembre 2016 et décembre 2017, la composante énergétique du prix total de l’électricité pour les clients particuliers en Belgique avait déjà augmenté de 12 %. L’indisponibilité des capacités d’un certain nombre de centrales nucléaires a mis encore plus les prix sous pression. Si vous avez un contrat à prix fixe pour plusieurs mois ou plusieurs années, vous pouvez bénéficier de tarifs bas et vous n’avez pas vraiment intérêt à passer à la concurrence.

Achats groupés

Soyez sur vos gardes si vous avez l’intention de participer à un achat groupé pour maximiser votre avantage. D’après une enquête du site web spécialisé monenergie.be, un contrat individuel est plus intéressant dans une série de cas. Par exemple, parce qu’il permet de choisir des fournisseurs distincts pour le gaz et l’électricité, alors qu’ils sont souvent couplés lors d’un achat groupé. En outre, un certain nombre de compagnies accordent une remise de bienvenue à leurs nouveaux clients : vous ne pourriez en bénéficier en optant pour l’achat groupé.

Comparez vous-même avec le CREG Scan

Vous vous demandez si votre contrat est concurrentiel ? Vous pouvez effectuer une comparaison sur le site web de la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG). Vous connaîtrez ainsi la formule qui vous convient le mieux en ce moment.

Cette comparaison est surtout utile pour les consommateurs qui n’ont pas changé de fournisseur depuis des années et possèdent donc encore un contrat « historique ». Souvent, il est moins intéressant que les nouveaux contrats. Environ 30 % des ménages auraient encore un tel contrat « dormant ».