Envisager une location-hamster pour sa maison…

juin 2017

La plupart des gens louent ou achètent leur habitation. Pour ceux qui souhaitent acheter, mais n’en ont pas les moyens, il existe désormais la « location-hamster ». Kesako ?

Selon iVox, 8 Belges sur 10 qui louent un appartement n’ont pas les moyens financiers d’acheter une maison ou un appartement. Et avec la nouvelle recommendation de la Banque Nationale de la Belgique (BNB), notamment l’obligation pour les acheteurs de financer au moins 20 % du prix d’achat d’une habitation eux-mêmes, les affaires se compliquent.

C’est pourquoi l’entreprise de construction Giles a imaginé une solution intermédiaire baptisée la « location-hamster ». Grâce à cette formule, vous pouvez louer un bien avec l’option de l’acheter plus tard. Après cinq ans, les loyers payés sont transformés en capital que vous pouvez utiliser comme apport pour financer l’achat. Cela signifie que la somme totale que vous aurez payée jusqu’à ce moment en loyers sera retirée à 100 % du prix d’achat. En outre, le prix d’achat reste le même pendant cinq ans et vous pouvez réfléchir à l’achat du bien pendant 10 ans. Si vous décidez de ne pas passer à l’acte, vous continuez de louer.

Location hamster versus location-vente

Quelle est la différence avec la formule préexistante de location-vente ? La location-hamster est plus flexible. Avec la location-vente, vous devez tout de suite acheter le bien et vous payez le prix en plusieurs tranches sous la forme des loyers. Ce n’est qu’après avoir payé toutes les échéances que la propriété du bien vous est effectivement transmise. Avec la location-hamster, deux accords distincts sont conclus : d’une part, un bail et d’autre part, une option d’achat, qui comprend le prix fixé pour l’achat du bien. Avec cette option, vous avez donc le droit, mais pas l’obligation d’acheter le bien plus tard.

Une solution qui permet même d’épargner

Savoir si la location-hamster est une bonne idée dépend évidemment du prix qui est demandé au final pour le bien. À ce sujet, Gilen ne donne pas de commentaire pour l’instant. En outre, vous ne pouvez pas déduire des impôts sur le montant que vous payez en loyer et épargnez pour l’achat d’une location. Cependant, vous pouvez ainsi mettre le 20% des ressources propres imposées par la BNB à table. Par contre, louer est souvent meilleur marché qu’acheter un bien et emprunter de l’argent à cette fin, même si vous avez droit à  un avantage fiscal pour l’achat de votre habitation comme le Chèque-Habitat en Wallonie ou une exonération de droit d’enregistrement jusqu’à 175.000 € du prix d’achat à Bruxelles. Vous pouvez par exemple mettre l’argent que vous épargnez en louant sur un compte épargne, pour que vous puissiez accumuler une réserve monétaire pour acheter ultérieurement la maison de vos rêves.

Partagez cet article

Contactez-moi!

Nous ne sommes pas actuellement atteint par téléphone . Prenez rendez-vous et nous vous contacterons.

Prenez rendez-vous