prêt personnel.jpg

août 2021

Besoin d’argent rapidement : le prêt personnel est-il l’idéal ?

Vous voulez emprunter de l’argent sans donner de nombreuses justifications ? Le prêt personnel constitue une solution rapide, mais ce choix est-il vraiment judicieux ? Et quelles sont les alternatives pour emprunter une somme limitée ?

Si vous avez besoin d’argent, il existe différentes façons d’emprunter. Le prêt hypothécaire s’applique à l’achat d’une maison, le prêt automobile à l’acquisition d’une voiture, le prêt vert à l’installation de panneaux solaires sur votre toit, etc. Mais comment emprunter pour voyager, pour organiser une fête ou pour acheter un nouveau téléviseur ?

La solution : le prêt personnel, un prêt à tempérament par lequel l’établissement de crédit (la banque) met à votre disposition un montant fixe, que vous devez ensuite rembourser, avec les intérêts, par des versements mensuels.

Aucune responsabilité

Son principal atout ? Vous n’êtes pas tenu de justifier vos achats auprès de la banque. Pas besoin de facture ni de preuve d’achat. De plus, ce genre de prêt est généralement accessible en ligne facilement et l’argent est disponible rapidement.

Taux d’intérêt élevés

Toutefois, la médaille a un revers… les taux d’intérêt élevés. En Belgique, les prêts personnels sont soumis à des taux maximums, qui restent particulièrement élevés : jusqu’à 10 % au-delà de 5 000 €, jusqu’à 12,5 % pour un montant compris entre 1 250 € et 5 000 €, voire jusqu’à 18,5 % pour un montant inférieur à 1 250 €. En raison des faibles taux actuels, ces tarifs sont en réalité un peu plus bas chez de nombreux prestataires, selon une comparaison effectuée par guide-epargne.be. Par exemple, pour un prêt personnel de 5 000 € sur 24 mois, vous payez 4,84 % d’intérêts auprès de l’organisme de prêt le moins cher (mais 12,5 % avec le plus cher). (Chiffres du 22 juillet 2021)

Échéances maximales

Outre les taux maximums, des échéances maximales s’appliquent également. Pour les prêts personnels jusqu’à 2 500 €, l’échéance maximale est de 24 mois. Jusqu’à 10 000 € vous pouvez emprunter à 48 mois et jusqu’à 20 000 € la durée peut aller jusqu’à 84 mois.

Quelles sont les alternatives ?

Épargner

En épargnant, vous ne payez pas d’intérêts à la banque, puisque c’est la banque qui vous en paye. Vous aimeriez économiser pour faire un voyage, acheter de nouveaux meubles ou réaliser un autre projet, mais vous avez du mal à suivre ? Une astuce simple consiste à verser chaque mois une part fixe de vos revenus sur un compte d’épargne. Par exemple, 10 % ou 20 % de votre salaire, pension ou autre revenu. Le plus simple est de mettre en place un versement automatique, par exemple le jour où vous recevez vos revenus. De cette façon, le montant se trouve déjà dans un autre « portefeuille ».

La carte de crédit

Une carte de crédit peut s’avérer intéressante si vous avez temporairement besoin d’une somme d’argent (limitée), que vous pouvez ensuite reverser. Avec une carte de crédit, vous bénéficiez d’un solide avantage : vos achats et retraits ne sont déduits de votre compte qu’après une certaine période, généralement une fois par mois. Vous bénéficiez, en quelque sorte, d’un crédit pendant un certain temps sans payer d’intérêts (attention, cela ne s’applique pas aux cartes de crédit à remboursement prolongé, pour lesquelles des taux d’intérêt élevés sont appliqués). Cependant, vous devez veiller à ce que le solde soit disponible sur votre compte à temps, sinon vous débourserez des intérêts, qui peuvent varier entre 8 % et 12 %.

Choisissez un prêt spécifique, si possible

Vous voulez acheter une voiture d’occasion ? Vous obtiendrez de meilleurs taux si vous souscrivez un prêt automobile plutôt qu’un prêt personnel. Envie de rénover votre cuisine ? Les travaux vous reviendront moins chers avec un prêt à la rénovation.

Ventes à tempérament

Autre possibilité : la vente à tempérament. Le commerçant à qui vous achetez une machine à laver, par exemple, vous offre la possibilité d’étaler le paiement dans le temps. Il s’agit également d’un prêt que vous devez rembourser à intervalles réguliers, généralement avec des intérêts.

Certains commerçants vendent des marchandises à tempérament sans facturer de frais ni d’intérêts. La somme des versements correspond au prix de votre achat. Cette solution peut sembler attrayante, mais vous devez être en mesure de payer les mensualités. Sinon, vous risquez de devoir débourser des intérêts de retard et des amendes.

Le contrat de vente à tempérament peut également contenir une « réserve de propriété ». Autrement dit, vous ne devenez propriétaire que si vous avez remboursé la totalité du montant. Si vous ne le faites pas, le commerçant peut reprendre les marchandises.

Facilité budgétaire

Si vous optez pour la facilité budgétaire, votre banque vous permet de descendre en dessous de zéro sur votre compte. Cette solution est possible jusqu’à un certain montant, par exemple 750 € en négatif. Vous pouvez ensuite retirer librement le montant alloué. Le remboursement est également gratuit, pour autant qu’il soit effectué dans le respect des règles convenues. Vous pouvez descendre en dessous de zéro plusieurs fois. Cependant, vous devrez payer des intérêts pour chaque période où vous êtes descendu sous zéro et ceux-ci peuvent être élevés, parfois jusqu’à 10 %.

Emprunter à la famille ou aux amis

Cette solution offre un avantage certain : vous établissez librement les termes de l’accord. En règle générale, il n’y a pas de restrictions légales concernant le montant ou les intérêts. Bien entendu, les bons comptes font les bons amis, il est donc préférable de tout mettre sur papier. Veillez à penser aux éléments suivants :

  • Nom, prénom et adresse du créancier et de l’emprunteur ;
  • Montant emprunté, en chiffres et en lettres ;
  • Motifs du prêt ;
  • Durée (si elle n’est pas précisée, le créancier peut exiger l’argent à tout moment) ;
  • Taux d’intérêt, le cas échéant, et l’intérêt par défaut ;
  • Nombre d’exemplaires de l’accord ;
  • Lieu et date de signature de l’accord.

Vous voulez épargner pour transformer votre jardin, voyager ou vous consacrer à un hobby ?

Commencez à épargner pour votre projet dès aujourd’hui avec l’un des comptes d’épargne de NIBC Direct.